Assurance auto : quel profil de conducteur avez-vous ?

Publié le : 07 mai 20213 mins de lecture

Le profil du conducteur fait partie des critères essentiels qui sont pris en compte lors du choix d’une assurance auto, en plus du niveau de protection du véhicule. Le montant de la prime d’assurance est notamment calculé par les assureurs, en grande partie, à partir de ce critère.

Assurance auto pour jeune conducteur et pour senior

Toute personne ayant un permis de conduire depuis moins de trois ans et qui n’a jamais été assuré est considérée dans la catégorie de jeune conducteur par les compagnies d’assurance. Un contrat spécial jeune conducteur est donc proposé dont une surprime qui peut aller jusqu’à 100% de la valeur des cotisations sera appliquée à l’assuré. En effet, cette prime additionnelle est réclamée par l’assureur pour garantir le risque supplémentaire que représente ce profil de conducteur dû à son manque d’expérience dans la conduite.

À part cela, être un senior constitue également un autre type de profil en assurance qui nécessite des besoins spécifiques. Plus expérimentés et donc les moins susceptibles de provoquer un accident, les conducteurs séniors peuvent néanmoins subir des changements physiologiques qui les mettent en difficulté pour conduire comme la diminution de la rapidité des réflexes physiques, l’acuité visuelle, etc.

Un conducteur qui roule peu

Les habitudes de conduite doivent aussi être prises en compte lors du choix de l’assurance pour un conducteur aguerri. Par exemple, d’un point de vue économique, opter pour l’assurance auto au kilomètre est la meilleure solution pour un conducteur qui roule sur de courtes distances.

Par rapport au coût d’une assurance auto classique, environ une économie de 5 à 30% est réalisée par l’assuré en choisissant ce type d’assurance. Les économies seront ainsi conséquentes lorsque la distance réalisée est faible. Les kilomètres parcourus seront comptabilisés à partir d’un boîtier électronique installé dans le véhicule pour ce type de contrat.

Un conducteur résilié

Un conducteur qui a failli dans le paiement de ses cotisations, ou suite à de trop nombreux sinistres l’assureur a résilié le contrat ou bien son permis a été retiré, est catégorisé comme étant un conducteur résilié. À un prix élevé, certaines compagnies d’assurance accepteront encore d’assurer ce type de profil.

Selon le motif de la résiliation, une majoration est appliquée sur le montant de l’assurance. Par exemple, si le permis a été suspendu ou annulé, ce profil de conducteur peut écoper d’une majoration de 100 à 200 %. Si la résiliation résulte d’une défaillance de paiement ou qu’il s’agit d’un permis malussé, la majoration se situe aux environs de 50%.

Plan du site